Dimanche l’invité : Christophe Marceaux / Deepinside – Rire et Chansons

Christophe MARCEAUX dans LeRadioClub

Dans la série, les animateurs radios sont nos amis, nos potes, en voici un qui touche à beaucoup de choses. En effet, Artur LEG et Philip THORN reçoivent ce dimanche Christophe MARCEAUX dans LeRadioClub.

Christophe Marceaux dans LeRadioClub

de 1986 à nos jours, de Chaumont a Paris 16eme, Christophe connait vite cette adrénaline qui nous  gagne tous lorsque l’on parle de radio. Dimanche, Christophe MARCEAUX dans LeRadioClub racontera ses histoires, nous fera écouter la pile de disque qu’il emmènerait sur une île déserte, rien que pour vous.

BIO

C’est en 1986 (J’ai 13 ans) que je commence à m’intéresser à la radio en l’écoutant. Puis je découvre par hasard un mercredi après midi les studios de RDS 52 à Chaumont en Haute-Marne. Je reste scotché derrière la vitre du studio pendant 2 heures. La radio se trouve dans une petite galerie commerciale. Je vais passer tous mes mercredis et samedis après-midi derrière la vitrine, à observer et écouter la radio. Je découvre ce métier et je découvre sa magie.

C’est à ce moment que je dis à mes parents que je veux faire de la radio mon métier. 1987, je fais un stage d’observation d’une semaine dans cette radio. Cela confirme ce que je veux faire plus tard. Dans la foulée, voyant la passion naitre chez moi, ils me proposent de venir faire de temps en temps une petite chronique musicale.

Christophe Marceaux dans LeRadioClub

Le mercredi 7 décembre 1987 (J’ai 14 ans), je fais ma toute première chronique sur la sortie de l’album « Bad » de Michael Jackson. La porte juste en face de la radio est la porte d’une discothèque. L’Agora Club. Le monde de la nuit commence à m’intriguer. Je m’y interesse très rapidement.

Le DJing deviendra une seconde passion après la radio. A partir de 1987, je n’ai que la radio en tête. Jour et nuit. 1989, j’arrive à Paris. Je découvre les radios parisiennes et surtout, je découvre Maxximum. C’est une révélation pour moi. Elle a toutes les qualités. Je vais l’écouter presque 24h sur 24 jusqu’au 6 janvier 92…..

Durant cette période, je commence ma collection de vinyles. J’ai un gros penchant pour la House-Music et commence à acheter des maxis de gens comme David Morales, Frankie Knuckles, Marshall Jefferson & co. A ce moment là je ne sais pas vraiment qui ils sont mais j’aime leur musique. Je suis tous les vendredis soir chez Champs Disques pour écouter et acheter les imports de la semaine. Claude Monnet est l’un des vendeurs qui me fait écouter les nouveautés.

J’écume les autres magasins de disques de Paris. Beaucoup du coté de Chatelet car j’écoute aussi pas mal de rap américain. Je me suis mis au scratch et je rejoins 2 groupes de Rap à Thiais (94). On fera avec ses 2 groupes de rap, pas mal de concerts à Paris et en province. Des premières parties et des festivals avec des artistes comme I AM, Solaar, Lionel D et D-Nasty, etc….. Nous ferons l’Olympia pour un festival, le Cirque d’Hiver et le concert des potes à Vincennes devant 300 000 personnes.

Je fais de la radio à Paris. Des émissions sur le Hip Hop à Tropic FM / Média Tropical et parallèlement à Radio Beur. Nous sommes en 91/92. 1993, je pars dans l’Est de la France.

A Metz. Je met de coté le Hip-Hop. Je retrouve des radios dont METZ FM ou je vais rester 4 ans et faire beaucoup d’émissions club. Sur cette radio je réuni mes 2 passions. La radio et le mix. + de la prod. Je commence à mixer dans quelques clubs de la région. Comme une radio ne me suffit pas, je veux parler sur toutes les antennes. Toutes les radios. En plus de METZ FM, la semaine je vais faire les années EUROPE 2 sur le programme E2 du Luxembourg.

Puis le week-end je suis à l’antenne du réseau régional alsacien TOP MUSIC à Strasbourg. J’y reste 3 ans (1995/98) et gère également les émissions club de la radio. Je fais aussi quelques remplacements sur Chérie FM et NRJ à Metz. Mais ça ne m’amuse pas du tout de bosser sur la locale d’une radio nationale. 1998

je quitte l’est de la France pour Orléans. Je rejoins le groupe Start / Vibration. Je suis animateur sur Forum et ADO FM principalement. Après 3 années dans le groupe Start et de morning chez eux, je veux m’essayer aux radios nationales.

Nous sommes en 2001. La première nationale à m’ouvrir ses portes est Europe 2. Pourtant je ne pensais jamais pouvoir y bosser un jour, tellement elle était inaccessible. Je reste à Europe 2 jusqu’en 2005. Je refuserais 2 saisons de suite les propositions d’NRJ pour rester fidèle à EUROPE 2 et à Cauet qui m’a embauché. La saison 2002/2003 je reprends l’émission Club d’E2. Je mixe à nouveau en Radio. Je mixe aussi en Club. Un peu en province, à Paris au Métropolys, au Studio 287 puis en 2004 j’arrive enfin à réaliser mon rêve Parisien. Mixer au QUEEN. Je fais aussi un peu de prod pour m’amuser. Des bootlegs essentiellement et je prends plaisir à arriver à les faire programmer sur beaucoup de radios de province et sur FG à Paris.

2005 je quitte EUROPE 2 sur un coup de tête et fais une année off. Avec 3 amis je créé DEEPINSIDE. Au départ, c’est une petite webradio Soulful et House-Music. Une radio pour nous. Pour enfin pouvoir écouter la musique que l’on aime et que l’on ne trouve pas vraiment sur internet. Rapidement DEEPINSIDEintéresse beaucoup plus de monde que ce que nous pouvions penser. On se prend au jeu et on s’investi à 100% dans ce projet. 2006, l’audience de DEEPINSIDE progresse bien.

Christophe Marceaux dans LeRadioClub

On commence à parler de nous. Nous enfonçons le clou en décrochant le QUEEN pour y fêter le premier anniversaire de DEEPINSIDE. Nous bookons Jamie Lewis (Purple Music) pour cet anniversaire. DEEPINSIDE obtient sa résidence dans ce club emblématique des Champs Elysées jusqu’en 2009.

2006, je reviens en radio en acceptant une proposition de MFM. Je fais le morning de la radio pendant 1 saison. 2007, je quitte MFM pour rejoindre l’équipe de Rire et Chansons. C’est juste pour un remplacement de 3 semaines. Mais peu importe pour moi. J’ai envie de quitter les traditionnelles radios musicales pour un format plus atypique comme celui de Rire. Au bout de 3 semaines, Alain Quarré fraîchement revenu diriger Rire me propose d’intégrer la grille semaine. Je fais le 13h/16h pendant 3/4 ans puis 10h/13h jusqu’à aujourd’hui. Plus les remplacements morning depuis mon entrée dans l’équipe.

En parallèle à Rire et Chansons, je gère DEEPINSIDE. Ce projet fêtera ses 15 ans en 2020. En 15 ans nous aurons créé notre propre radio sur internet. En 2008 elle s’imposera comme la 2 ème radio numérique House la plus écoutée dans le monde. 1 ère en Europe avec plus d’1,2 million d’ouvertures de players par mois. Notre programme est alors écouté depuis 173 pays dans le monde. Nous sommes à ce moment là un peu dépassé par ses chiffres mais heureux.

En revanche son coût de fonctionnement devient de plus en plus élevé et nous n’arrivons pas à suivre. En 2011, nous décidons de stopper l’hémorragie et mettre un terme à DEEPINSIDE. Face au nombre de messages et soutiens que nous recevons, plus des propositions de rachat, nous prenons conscience de ce que nous avons créé et décidons au bout de quelques semaines/mois de reprendre l’aventure. Cette version 2.0 se fera par le biais de podcasts et d’évènements.

Rapidement nos podcasts sont parmis les podcasts House-Music les plus écoutés. Nous sommes toutes les semaines 1er des charts Mixcloud. DEEPINSIDE tourne également dans les clubs en France et à l’étranger (Ibiza, Bulgarie, Maroc, Espagne…) depuis 2006. En 2009, une proposition d’ouverture de club à Majorque nous est faite. Le projet commencera à se monter puis tombera à l’eau. Dommage.

En 2016, l’opportunité se présente à nouveau pour ouvrir 3 clubs DEEPINSIDE au Portugal. Cette fois-ci le projet se concrétise et le DEEPINSIDE Superclub ouvre ses portes à coté de Porto en Juillet 2016. Le club fermera ses portes en 2017. Aujourd’hui DEEPINSIDE est diffusé un peu partout dans le monde avec ses Radio Shows et ses guests internationaux. DEEPINSIDE est considéré comme une référence House-Music internationale depuis 2005. Ce projet est respecté des acteurs de cette culture. C’est notre plus belle récompense.

Pour écouter le dernier podcast

Les dernieres émissions en podcats

http://www.leradioclub.com/podcasts/

AL & PT

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *